Be Seen Be Safe assure la traçabilité


Comment faire pour empêcher qu’une maladie du bétail mineure ne devienne une épidémie à grande échelle? Un nouveau logiciel de suivi créé par une entreprise de Guelph pourrait détenir la réponse.

Contenir le prochain virus de la grippe aviaire ou de la diarrhée épidémique porcine veut dire empêcher les porteurs du virus potentiels de le propager d’une ferme à une autre. Toutefois, le suivi des allées et venues de chaque visiteur peut relever du cauchemar. Même si des registres des visiteurs sont utilisés, ils ne sont pas toujours remplis. Et lorsque le temps presse, la collecte manuelle, la saisie et l'analyse de dizaines de milliers de dossiers provenant de centaines de fermes peuvent entraîner des délais mortels.

Comparez cette situation avec le système « Be Seen Be Safe ». À l’aide de coordonnées GPS, l’entreprise de biosécurité peut ériger des « clôtures géographiques » virtuelles autour d’une ferme, d’un parc d’engraissement ou de tout autre établissement agricole. Une fois ce système en place, quiconque ayant installé l’application gratuite « Be Seen Be Safe » sur son téléphone intelligent déclenchera un signal s’il entre à proximité d’une propriété géoréférencée, ce qui enregistrera automatiquement sa visite. Autrement, l'application demeure inactive — une caractéristique importante pour les utilisateurs ayant des préoccupations en matière de vie privée.

« Lorsque survient une flambée de maladie, nous pouvons appuyer sur un bouton et voir apparaître automatiquement la provenance et les déplacements des personnes qui se sont trouvées sur la ferme potentiellement infectieuse, explique le PDG de l’entreprise, Tim Nelson.

Les possibilités dépassent le contrôle des maladies. Le vétérinaire doit venir alors que vous êtes dans vos champs? Programmez le système afin qu’il vous envoie un message texte à son arrivée. Vous attendez une livraison d’aliments pour animaux en fin de soirée? Programmez le déverrouillage de l’entrée à l’approche du fournisseur.

Afin de démarrer son entreprise, M. Nelson s’est tourné vers Bioenterprise. L’accélérateur d’agroentreprises a d’abord aidé « Be Seen Be Safe » à obtenir une subvention pour la conception et la mise en route du logiciel. « Sans cela, j’aurais rencontré beaucoup plus d’obstacles », dit M. Nelson.

Avec les résultats de leur phase pilote en main, la prochaine étape consistera à faire connaître le logiciel et à y intéresser l’industrie. La société Bioenterprise y collabore aussi, en aidant l’entreprise à élaborer un solide plan d’affaires, en créant une vidéo promotionnelle et en la présentant à des investisseurs potentiels et à des partenaires stratégiques.

Comme c’est le cas pour toute nouvelle technologie, l’adhésion à grande échelle prendra du temps. Mais M. Nelson n’a qu’à penser aux répercussions dévastatrices de la récente flambée du virus de la diarrhée épidémique porcine pour être convaincu de l’utilité de son système pour devancer les maladies. « Nous aurions pu sauver des millions de porcelets, estime-t-il. Il s’agit d’un outil d’une très grande puissance. »


beseenbesafe.ca

 


Tell us about your business and we will tell you how we can help.

LET'S GET STARTED